L’anti-palme de la communication politique

L’anti-palme de la communication politique

Jean-Pierre Chevènement annonce sa candidature à la présidentielle le 05 novembre 2011, moins de 72 heures plus tard c’est le déferlement médiatique. Il occupe un logement social de 120m2 de la régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) depuis 1983 dans le quartier du Panthéon, pour 1 519 euros mensuels! Loyer qui s’élèverait dans le privé à 3 500 euros. Pour Jean-Pierre Chevènement pas question de rendre les clés. 
Le bras de fer dure depuis plusieurs années entre l’ancien ministre et le patron de la RIVP. Sans se prononcer ou juger le fond de l’affaire (chacun étant à même de tirer les conclusions de tels agissements) c’est à la communication que nous allons nous intéresser. Nous allons lui décerner l’anti-palme de la communication politique – catégorie – «annonce de candidature» en effet l’enchaînement de la candidature et du coup de marteau font de cette annonce de candidature la plus calamiteuse de la cinquième république.